SOS remèdes naturels contre ces maux de l’hiverDurée de lecture : 4 min

COVID 19 sur son canapé

En recherche de remèdes naturels contres ces maux de l’hiver ? On les connait tous ces rhumes, bronchites, états grippaux et autres maladies en tout genre qui débarquent quand le soleil nous quitte :'(. Sans parler du virus qu’on ne présente plus et qu’on découvre encore tous les jours.

A base de plantes généralement, je vais vous montrer comment prévenir la maladie avant quelle ne nous tombe dessus. Bien-sur, cela ne remplace absolument pas une visite chez le médecin ! (N’oubliez pas de le contacter le plus vite possible si jamais vous pensez avoir les symptômes de la COVID 19)

Remèdes naturels : une auto-médications ?

La réponse est : non.

Le but est de favoriser vos propres défenses naturelles et de renforcer naturellement votre immunité : vous transformez en warrior de l’hiver quoi.

Ce ne sont pas des médicaments mais plutôt des astuces de grand-mère qu’on sortirait d’un grimoire. Pour avoir testés et les utilisés ces remèdes naturels à chaque fois que je commence à me sentir fébrile, ces recettes ont fait leurs preuves ! Je me permets de vous les partager en espérant un jour vous aider à vous soulager.

Vous remarquerez que j’utilise beaucoup d’aromatiques, d’aliments communs tels que le citron ou le miel, d’astuces naturelles… Ce sont des choses qui pourront paraitre évidentes ou incertaines, mais qui pourtant se valent et s’oublient de plus en plus, de génération en génération.
Souvenez-vous qu’avant que la médecine n’arrive, on se soignait avec les moyens du bord : des plantes uniquement. Une façon tellement plus naturelle et ancestrale de prendre soin de soi !

Je ne dis pas que je ne tombe jamais malade, mais quand c’est le cas j’essaye personnellement d’arranger mon état de santé avec ces recettes et remèdes (et je consulte mon médecin si mon état ne s’améliore pas, éviiiiiiidement). J’évite de plus en plus d’avoir recours aux médicaments “chimiques”, car, à mon avis, la base de tous les médicaments c’est bien la nature. Alors pourquoi avaler des gélules transformées ?

Un long débat peu s’ouvrir ici, on pourrait également parler de toute cette industrie pharmaceutique etc et dans ce cas les commentaires sont ouverts pour débattre.
Mais BREF : soulageons-nous de ces maux de l’hiver !

Remèdes naturels mielleux

Maux de gorge, toux persistante qui vous empêche de dormir ? Je n’ai qu’une chose à dire : MIEL.

J’ai pu rapidement vous présenter les vertus du miel dans cet article sur les soins visage faits maison. Pour revenir dessus, le miel est principalement reconnu pour ses actions anti-bactériennes, anti-inflammatoires et antioxydants. Se soigner à base de miel porte même un nom : l’apithérapie, and I am very happy (sorry).

Pour se soigner, je compte dans mon grimoire 2 recettes : une cuillère à café de miel ou une tisane au miel.

Une cuillère de miel

Une cuillère à café de miel dans la bouche en cas de “crise de toux” : ce moment gênant qui arrive sans prévenir et que vous ne pouvez pas contrôler. Qui fait beaucoup de bruit en plus !
Egalement idéal avant de dormir, pour passer des nuits aussi douce que le miel.

Laisser fondre le miel dans la bouche et vous observerez un effet immédiat, tellement soulageant ! Aussi, son effet anti-bactérien aidera vos défenses immunitaires à combattre le virus.

Une tisane au miel

Rien de compliqué ici non plus. Servez-vous votre tisane préférée et plongez-y une cuillère à café de miel. Mêmes effets, même histoire, mais sous une forme différente.

Pour plus d’efficacité, préparez-vous une infusion de thym : 1 cuillère à café de thym dans une tasse d’eau frémissante, et on laisse infuser une dizaine de minute. Puis idem, plongez-y une cuillère de miel.
Le combo thym + miel accentue les effets antiseptiques et adoucit les gorges abimés pas la toux par exemple. Une petite touche de jus de citron en plus ne fera pas de mal, et aura un effet +++ antiseptique.

Attention, on me dit cependant à l’oreillette que ce remède et déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes.

Une inhalation au thym

Et justement en parlant (la) Thym : voici la version inhalation.

Pas besoin de machine ou de matériel spécifique, il vous suffira d’une casserole et d’une serviette de bain.

Accrochez-vous, les vertus du thym sont nombreuses. En effet, il est considéré comme un anti-bactérien, anti-septique, anti-infectieux et antibiotique ! Il aide grandement a combattre la toux, la bronchite, le rhume et même la grippe. Vraiment, faites-en votre allié de l’hiver !
C’est un véritable boost pour notre système immunitaire. Il agit également sur les problèmes intestinaux tels que les intoxications alimentaires, la gastro ou encore les indigestions.

Assurez-vous de toujours en avoir dans votre cuisine !

Comment faire l’inhalation ?

On porte à ébullition un bol d’eau + 2 cuillères à soupe de thym. Une fois l’eau bouillante, on retire la casserole du feu et on place son visage au dessus, la serviette de bain sur la tête de façon à laisser échapper un minimum la vapeur. Et on respiiiiiire. De grandes inspires et de grandes expires pour nettoyer un max notre organisme ainsi que nos voies respiratoires.

Mon remède préféré. L’odeur est hyper agréable !
Si vous vous y connaissez en huile essentielle, vous pouvez en ajouter quelques goutes pour accentuer les effets médicinales.

Se tenir chaud contre la fièvre

Il faut savoir que notre organisme dispose de différents moyens d’évacuation de ses déchets. Les principaux étant : l’expiration (et oui, les masques que nous sommes actuellement obligés de porter nous font respirer nos propres déchets !), l’urine, la défécation et la transpiration. Ici nous parlerons transpiration, un des remèdes naturels les plus efficace !

Compliqué de faire du sport quand nous pouvons à peine respirer ? Retenez que le jogging est par ailleurs un excellent moyen de libérer ses voix nasales et respiratoires ! C’est peut-être même l’astuce numéro 2, la numéro 1 serait les lavages du nez à l’eau de mer.

Compliqué de faire du sport lorsqu’on a de la fièvre ? Pas de panique j’ai la technique la plus simple del mundo : la technique de l’oignon.

Rien qui fait pleurer, il vous faudra plutôt des pulls, des chaussettes, un gros jogging, une grosse écharpe : vous couvrir au maximum avant de dormir de façon à avoir bien chaud, et ainsi à transpirer un maximum pendant la nuit !

Pas très glamour, j’en conviens, mais promis vous vous sentirez beaucoup mieux du lendemain !

Option 2 : un bon bain chaud ! (Si vous avez la chance d’avoir une baignoire).

On ouvre les fenêtre et on s’hydrate !

On renouvelle l’air de son lieu de vie et l’eau de son corps.

De la même façon que le fait d’ouvrir les fenêtres pour mettre à jour l’air qu’on respire, et ainsi aider à l’évacuation des microbes : il faut faire attention de boire suffisamment d’eau.

S’hydrater suffisamment c’est donner l’occasion à son corps d’évacuer d’avantages de microbes (transpiration ou urine), mais aussi d’hydrater ces cellules en tout genre de sorte à ce que notre métabolisme puisse fonctionner comme il se doit. Cela aidera à l’évacuation du virus quel qu’il soit, mais aussi et surtout à rester en bonne santé.

HYDRATATION IS KEY !

A titre indicatif, cet article vous aidera à en savoir plus sur l’hydratation et notamment à vous orienter sur la quantité d’eau à boire selon votre gabarit.

ENJOY !

Prenez-soin de vous et de votre entourage. La santé c’est important !

2 thoughts on “SOS remèdes naturels contre ces maux de l’hiver

  1. Eva

    La tisane gingembre miel citron est top aussi pour booster ses défenses immunitaires !

    1. Gacines

      Exactement ! Merci Eva pour ton partage, on va pouvoir se sentir encore mieux grâce à toi !!

Leave A Comment