Interview – Nady’s, fondatrice de NUBADJIDurée de lecture : 2 min

Nubadji - neobourgeois

Dans la famille “started from the bottom now we here”, je demande NUBADJI. Marque indépendante et peut-être même engageante, Nubadji est une enseigne de prêt-à-porter française, créée par une chti du 78 (banlieue parisienne). 

Ce qui fait le charme de la marque sont ses slogans dénonciateurs d’une société drastique, qui oublie un bon nombre de ses habitants à la fois trop “riche” pour être aidé et trop “pauvre” pour s’en sortir

Nubadji c’est comme un open mic où les classes sociales opprimées ont l’occasion de faire passer des messages à travers des t-shirt en coton bio.

NUBADJI, définition 

Le 24 août 2020 né Nubadji, ou du moins sa première publication insta qui donne la définition de la marque. Pour résumer, je dirais qu’un/e Nubadji est un/e “Bobo made in la tess” comme peut si bien illustrer un de ses slogans.

Pour aller plus loin, voilà comment le Nubadji est officiellement décrit par la marque :

nubadji (n.c.) : néologisme composé du mot bariba “gbadjmon” (bourgeois) et du mot anglais “new” (nouveau) ou du pronom de la première personne du pluriel (nous, ensemble).

nubadji (n.c.) : néologisme composé du mot bariba “gbadjmon” (bourgeois) et du mot anglais “new” (nouveau) ou du pronom de la première personne du pluriel (nous, ensemble).
Se dit d’une personne appartenant à la nouvelle classe sociale moyenne, et qui a pour objectif une ascension socio-économique consciente. Contrairement au Bobos, les Nubadjis sont originaires de la classe modeste ou pauvre.

@nubadji (Instagram)

C’est pour qui ?

C’est pour celles/ceux qui aime toujours le Kola Champagne, mais dont la boisson préférée est désormais du thé ou café bio issus de petits producteurs.
Qui partageaient un seul kebab à 4 ou plus devant le collège/lycée, et qui aujourd’hui sont à l’aise pour claquer dans un restaurant végan (…)

@nubadji (Instagram)

Mais aussi :

C’est pour ces personnes que l’on appelait “vendues”, “coincées”, “bizarres”, “victimes”, “intellos”, “geeks” etc.
Ou encore celles/ceux qui se reconnaissent dans ces mots qui traduisent un long parcours de vie : HLM, ZEP, CAF, RSA ou toute discrimination finissant par -isme ou -phobie

@nubadji (Instagram)

En quelques mots :

Je dirais qu’être Nubadji c’est être soi. 

C’est une volonté d’inclusion de toutes ces classes sociales oubliées, délaissées, stigmatisées, qui ont la sincère volonté de s’en sortir, même s’ils n’ont pas eu la même cuillère en or dans la bouche que les bourgeois bohême (aka bobo). Les Nubadjis aspirent à créer des ateliers de cuillères en or.

Portrait de Nady’s, fondatrice de Nubadji

Parisienne rescapée à Lille, Nady’s sait prendre position et poser la voix lorsqu’il le faut. Consciente des lourds problèmes sociétales, les principales causes contre lesquelles Nady’s se battrait volontier sont : les discriminations, les inégalités raciales/de sexe

La cheffe d’entreprise fait partie des profils multi-potentiels qui pensent les idées plus vite que leur ombre et qui ont un vif besoin de stimuler leur esprit.

J’ai eu l’honneur d’interviewer la fabuleuse Nady’s autour d’un brunch au Wally’s Coffee (Lille). On parle instagram, société, burn-out, on parle Nubadji, on parle de choses qui nous concerne tous mais dont trop peu de personne ne parle.

Regarde l’interview

A savourer pendant ton brunch 🙂

Leave A Comment