C’est quoi le yoga ?

Classé dans : Yoga | 0

Concrètement, c’est quoi le yoga ? Se mettre la tête à l’envers et les pieds en l’air pour « sentir ce sentiment de plénitude nous envahir ? »… Absolument oui ! Mais pas que ! En occident, on a tendance à croire que le yoga se résume à bouger dans tous les sens sur un joli tapis. En réalité, ca va biennnn plus loin que ça. La pratique n’est qu’une composante du yoga.

 

Définition du yoga

Avant de se retrouver partout sur les réseaux dans des postures les plus farfelues les unes que les autres (moi la première…), le yoga c’est d’abord :

Discipline spirituelle et corporelle, pratiquée dans les pays occidentaux, qui est fondée sur une philosophie indienne et qui vise à libérer l’esprit des contraintes du corps à l’aide d’exercices de postures et de respiration.

Seulement, cette définition est uniquement celle qu’on se donne en occident…

En Inde, pays d’origine du yoga, la pratique par les postures et la respiration n’est qu’une partie de ce qu’est réellement le yoga.

Sa définition traditionnelle est la suivante :

le yoga désigne des formes de discipline qui unissent le corps et l’esprit, l’homme et l’univers, l’humain et le divin… tout ce qui peut être « joint » pour procurer un état de bonheur, de plénitude ou de libération, rendant complémentaire ce qui peut sembler être opposé (le jour et la nuit, la lune et le soleil…)

Le yoga va plus loin que la posture du chien tête en bas !

 

Les 8 membres du yoga

Quand la définition plus haut parle de « forme de discipline », on entend par là différentes façons de pratiquer le yoga. Globalement, c’est un mode de vie qui, par différents moyens, vise à atteindre « l’éveil ». Cet état de paix et de tranquillité intérieur.

8 membres du yoga

En attendant voici la liste de ce qu’on appelle les 8 membres du yoga, autrement dit, les 8 moyens de pratiquer cette discipline :

  1. Yama : le code de conduite envers les autres, qui comprend : la non-violence, la recherche de la vérité, ne pas voler, la modération et la non possessivité
  2. Niyama : l’introspection et la discipline individuelle, qui comprend : l’hygiène, le contentement, la discipline, la compréhension de soi et le lâcher prise
  3. Asana : la pratique des postures du Yoga, à chacun son style et son rythme
  4. Pranayama : la respiration, pour faire circuler son énergie vitale
  5. Pratyahara : le contrôle et l’économie des sens, le pont vers son soi intérieur
  6.  Dharana : la concentration totale et absolue
  7.  Dhyana : la méditation
  8. Samadhi : l’éveil

Traditionnellement, ces membres sont à pratiquer dans l’ordre énoncé. Ces 8 membres sont à considérer comme des outils qui vont nous aider à atteindre le Samadhi. Mais attention, pas de précipitation. Rappelez-vous du premier membre qui évoque la modération. Chacun son rythme, chacun sa route, chacun son chemin !

Breaking news : à aucun moment la souplesse est un prérequis dans la pratique des asanas (le postures de yoga). Voilà, vous n’avez plus d’excuse pour vous y mettre 😚.

Les valeurs du yoga

En bref, pratiquer le yoga c’est entrer dans un processus de mieux-être en développant des capacités physiques et mentales qui feront de vous un yogi au masculin ou une yogini au féminin.

Ceci dit, retenez que « yoga » est un mot sanskrit, qui signifie « lien / union » en français : pratiquer le yoga c’est faire le lien entre son corps physique et son esprit dans une recherche d’équilibre. C’est aussi le lien entre le réel et l’imaginaire, entre le matériel et le spirituel, entre le monde extérieur et son monde intérieur… Par exemple, Hatha Yoga (qui est un type de pratique du yoga) signifie : Ha = soleil, That = lune et Yoga = unir ; le lien donc entre le soleil et la lune.

Tout n’est qu’un au yoga, sans jugement.

Cela demande forcément de la concentration et ouverture d’esprit, tout comme l’écoute de son corps physique et de son corps énergétique, la bienveillance, l’amour de soi et des autres, le développement musculaire, la gestion des émotions, la non-violence physique et verbale, le respect de soi et des autres…Tout un tas de valeur pour nous guider dans le « vrai » et le « réel ». Nous permettre de garder les pieds sur terre et nous apprendre à lâcher prise. Le tout pour nous faire vivre dans le présent, en éveil.

La vraie question n’est pas « comment rattraper le temps perdu » mais plutôt « comment apprécier pleinement chaque instant présent de notre vie actuelle ? »

Paulo Coehlo

 

 

Mais sinon, ça sort d’où le yoga ?

 

Les origines du yoga

Revenons à nos cours d’histoire. Vous savez, ceux qui sont hyper instructifs mais qu’on ne voit pas à l’école ?

Une tradition indienne

Le yoga est d’abord apparu dans des ouvrages spirituels et traditionnels indiens. Personne ne sait exactement dire avec précision quand est-ce que le yoga a été créé, puisqu’il s’enseignait au départ à l’orale, directement du professeur à l’élève. On sait cependant que la pratique du yoga existait bien avant les premiers ouvrages écrits en sanskrit.

En parlant d’ouvrage, avez-vous déjà entendu parlé de Patanjali ?

 

Qui est Patanjali ?

Patanjali c’est la première personne à avoir matérialisé et codifié la pratique du yoga et toutes ses composantes à travers un ouvrage.

On ne sait pas très bien qui cette personne est, car du contenu existe en son nom depuis l’an 200 avt J-C jusqu’à 500 ap J-C… Ce qui nous amène à penser que ce nom ait été repris à travers les années, par différentes personnes. Les sages indiens estimaient en effet que cet enseignement étaient le fruit d’un travail collectif étalé sur plusieurs générations. Ils ont donc préféré signer en le nom d’un maître plus âgé, symboliquement.

De part cette incertitude sur l’identité de ce personnage, Patanjali est aussi mystifié dans la culture indienne, a tel point qu’il peut être l’objet d’invocation.

Au yoga, nous retiendrons l’ouvrage intitulé Yoga-Sutras : une référence dans la compréhension de la philosophie du yoga. Ce livre recueille 195 aphorismes (= des phrases courtes, faciles à mémoriser) pour nous aider à comprendre le yoga. Ces aphorismes sont bien évidemment rédigés en sanskrit, mais vous pourrez facilement trouver des versions traduites en français, comme ici, en pdf 🙂 

Le premier sutra de ce précieux ouvrage est d’ailleurs :

अथ योगानुशासनम्॥१॥
atha yoga-anuśāsanam 1

Maintenant démarre les instructions dans la discipline de Yoga (suivant les traditions antérieures).

 

Chacun son chemin

C’est une notion importante sur laquelle je voudrais revenir, voir insister.

Il est vrai que la pratique se démocratise, mais n’oubliez pas de faire attention à vous, et de pratiquer en toute conscience, surtout.

Le yoga c’est joli à voir, ca flatte l’ego lorsque nos efforts portent leurs fruits, mais le yoga c’est un tout, et va bien plus loin que la simple pratique physique. J’ai moi même commencé à comprendre le yoga, 1 an après avoir pratiqué ma première posture dans mon salon. C’est en répétant les mouvements que je me suis rendu compte que je respirais différemment, j’arrivais soudainement à ressentir mon souffle dans différentes parties de mon corps. Les instructions des professeurs de yoga que je suivaient prenaient sens, et je suis entrée dans cette bulle pour commencer mon chemin en pleine conscience. En recommençant par le commencement…

Vous avez pu le lire plus haut, pour suivre le chemin traditionnel du yoga, il faudrait d’abord s’interroger sur les Yamas et Niyamas : ce sont les fondamentaux du yoga. Cependant, parmi les Yamas nous retrouvons une notion de tolérance et indulgence.

Chacun reste libre de suivre le chemin qui lui convient le mieux ! ✌

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.